Muriel Fuks / Psychologue
Présentation
Les problèmes traités
Les différentes psychothérapies
La consultation
Me contacter
Liens utiles
Envoyer à un ami
Les différentes psychothérapies

L’hypnose ericksonienne 

L’hypnose est un état de conscience modifié que nous pouvons tous développer de manière naturelle à différents moments de la journée (par exemple, lorsque nous sommes absorbés par un livre, un film et que nous en « oublions» notre environnement).

Erickson (neuropsychiatre américain, 1902-1980), créateur de l’hypnose Ericksonienne envisage l’inconscient comme un réservoir de ressources utiles, riches de solutions.

L’état hypnotique permet un accès facilité à notre inconscient, et à ce réservoir de ressources.

L’hypnose n’est pas une relation de pouvoir du thérapeute sur le patient mais une relation de collaboration dans laquelle le patient est expert de son problème et propriétaire de ses capacités de changement.

L’hypnose permet de faciliter la mise en place de processus de changement.

L’hypnose s’inscrit souvent dans l’utilisation des autres approches psychothérapeutiques.

In fine, l’auto-hypnose permet de développer pour soi-même cette pratique dans certains contextes spécifiques.

Ma formation

  • Formée à l’Institut d’Hypnose Milton Erickson de Belgique (IHMEB)
  • Membre de la Société Belge d'Hypnose de Langue Française
  • Intervenante dans différentes formations à l’Hypnose ericksonienne :
    ULG, formation à l’hypno-analgésie -  Dr Faymonville
    Institut Français d’Hypnose, Paris - Dr Michaux
    A Bruxelles, dans la formation du Dr Melchior

La thérapie cognitivo-comportementale 

Cette thérapie s’est développée initialement dans les années 50 aux États-Unis.

Nos comportements et nos émotions sont dépendants de nos pensées. Hors, ces pensées sont souvent fugaces et inconscientes.

Cette démarche vise à aider le patient à identifier, modifier et remettre en question les pensées, les croyances, les émotions qui le bloquent ou le perturbent et à l’amener à modifier sa manière d’agir (son comportement).

La thérapie congnitivo-comportementale implique une participation active du patient.

Ma formation

  • Formation (Troisième cycle) en psychothérapie cognitivo-comportementale  à l’UCL
  • Membre de l’Association pour l’Étude et la Modification des troubles et la Thérapie du comportement (AEMTC).
  • Formatrice et superviseuse en thérapie cognitivo-comportementale (DES à l’ULB et 3ème cycle à UCL et l’ULB).

La thérapie familiale 

Elle prend en compte l’ensemble de la famille.

Elle implique une approche globale, familiale, d’un problème vécu par un (ou parfois plusieurs) membre(s) de la famille.

Considérant que l’individu vit dans un environnement en interaction avec d’autres personnes, c’est le système de relations (le contexte) qui va être le sujet de travail psychothérapeutique.

La thérapie familiale implique une participation active et une présence de tous les membres de la famille.

Ma formation

  • Formée à la « Forestière », groupe de formation et de recherche en thérapies systémiques Bruxelles
  • Membre de l'Association des Thérapeutes Familiaux